Ma pratique du coaching (suite) : clients et avis

Avis de clients

Comment décririez-vous vos clients habituels ?

Les personnes que j’accompagne ont des profils et des problématiques variés. Ils viennent d’horizons différents et pour des raisons variées :

Professionnelles : les problèmes relationnels, l’envie de changer, optimiser leurs potentiels, être plus efficients, le sens du management, prendre confiance en leur capacité, demande de bilan de compétences…

Personnelles : l’estime de soi et ce qui en découle : la confiance en soi, le changement de vie, être capable d’évoluer, être au clair pour savoir quelle décision prendre, les problèmes relationnels dans le couple, la famille ou les amis, connaitre ses potentiels, atteindre de ses objectifs…

Le point commun à toutes ces demandes, c’est une recherche de développement personnel pour obtenir un mieux être.

Avez-vous une anecdote à nous raconter sur votre travail ?

Un des premiers clients que j’ai suivi est venu me voir car il était terrorisé par la peur de mal faire que soit sur un plan personnel ou sur un plan professionnel. Dès que quelqu’un mettait le doigt sur une erreur ou sur quelque chose qui n’allait pas, il perdait tous ses moyens. Bloqué, il ne pouvait plus écouter son interlocuteur et physiquement cela se traduisait par une barre au niveau du ventre.

Je dois avouer que lorsque je l’ai écouté la première fois, je me suis dis que ce n’était pas mon ressort. Mais finalement, j’ai senti une telle détresse et une telle volonté de changer que j’ai accepté de l’accompagner.

Il s’est emparé de tout ce que je pouvais lui proposer, travaillant sérieusement entre deux séances. Finalement en cinq séances il avait résolu son problème. Voici ce qu’il m’a écrit à l’issue du processus :

« J’aimerai vous faire un retour suite à nos séances. Vous aviez mis le doigt sur la « bonne raison », « l’erreur ». Je continue l’exercice en observant mes erreurs. J’en commets encore, preuve que je suis humain. Non seulement je ne suis plus aussi mal à l’aise face à ces erreurs et mon auto-jugement ; mais depuis peu le fait de faire des erreurs me permet de me sentir plus « humain » et plus proche des autres, qui eux aussi en font. Cette prise de conscience n’est que très récente est encore fragile, je la trouve intéressante.

Je voudrais vous remercier pour votre accompagnement, en particulier l’aide que vous m’avez apportée pour cette prise de conscience. Cela ne change pas ma vie à 100%, c’est bien plus subtile, l’essentiel est là je me sens mieux, je vis mieux ou je vis mieux ma Vie.

Merci beaucoup ! »

Suite et fin : autonomie et déontologie

Pour être averti lors de la parution d’un article, vous pouvez vous inscrire à la newsletter, un mail vous est envoyé à chaque parution : en général un par semaine.

De même, un petit commentaire est toujours très plaisant…

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *